Date:août 28, 2018

Remise des Rapports d’Activités du Médiateur de la République au Chef de l’Etat

Maître Alioune Badara CISSE, Médiateur de la République, a remis le lundi 27 août 2018 à son Excellence Macky SALL, Président de la République du Sénégal, ses Rapports d’Activités au titre des années 2014-2016 et 2017.

Dans son allocution, Maître Alioune Badara CISSE a fait remarquer les progrès notables enregistrés par l’Institution depuis le début de son mandat, ceci conformément à la lettre de mission reçue du Chef de l’Etat dès sa nomination.

En effet, il s’agissait de  consolider les acquis inestimables que lui ont légués ses illustres prédécesseurs mais aussi d’asseoir un ancrage institutionnel plus poussé de la Médiature de la République en la rendant davantage visible et accessible aux territoires du Sénégal des profondeurs.

C’est ainsi qu’après trois (3) ans de magistère, le quasi silence de l’Administration face aux complaintes des citoyens lésés dans leurs droits a cédé la place à des réponses venant des différents services publics.

Le Médiateur de la République a surtout insisté sur l’oreille attentive trouvée au niveau des départements de souveraineté que sont les Ministères de l’Intérieur, des Forces Armées, de l’Economie, des Finances et du Plan mais aussi de la Fonction Publique, de l’Education, de la Santé et de l’Action Sociale.

Dans sa réponse, le Chef de l’Etat a rappelé que la Médiature de la République est « une réponse pertinente à l’impératif de protéger le citoyen usager ainsi que les entreprises privées des dysfonctionnements des services de l’Etat ».

Il a aussi salué la nouvelle dynamique insufflée à la Médiature par Maître Alioune Badara CISSE, grâce à « sa riche expérience de l’Etat et ses qualités humaines remarquables avec une approche proactive fondée sur l’écoute, le dialogue et le consensus ».

Il a, en outre, apprécié la démarche de proximité adoptée qui permet la veille et l’alerte. Ce qui a  induit de fortes recommandations parmi lesquelles l’idée de renforcer la Médiature qui, au-delà de la protection, pourrait se muer en Défenseur des Droits du citoyen.

Le Chef de l’Etat a enfin félicité le Médiateur de la République et l’ensemble de ses collaborateurs pour la qualité du travail accompli dans la rigueur et le sens des responsabilités.

RPA MR PR