Date:mars 08, 2022

Réunion du bureau élargi de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA ( AMP-UEMOA) tenue du 28 février au 03 mars 2022 à Niamey au Niger

La réunion du bureau élargi de l’Association des Médiateurs des pays membres de l’UEMOA ( AMP-UEMOA) s’est tenue du 28 février au 03 mars 2022 à Niamey au Niger.

Cette rencontre a coincidé avec les importants changements intervenus à la tête des institutions de médiation dans plusieurs pays de la sous-région et permis à Monsieur Demba KANDJI, Médiateur de la République d’effectuer, ainsi, sa première sortie au niveau international depuis sa nomination, le 06 août 2021.

L’objectif de cette rencontre était d’examiner la situation de l’AMP-UEMOA en vue d’en définir ses nouvelles perspectives et, plus spécifiquement pour les Médiateurs, de s’imprégner des résultats des travaux de deux grands projets de l’association :

  • le projet de cadre harmonisé du statut, des règles de fonctionnement de l’institution du Médiateur de la République dans l’espace UEMOA ;
  • et celui de la plateforme harmonisée de traitement des réclamations des institutions de médiation des pays membres de l’AMP-UEMOA.

Durant les travaux, les Médiateurs ont procédé à la validation du Cadre harmonisé du statut et des règles de fonctionnement, un instrument certes non contraignant pour les États membres, mais en parfaite conformité avec les standards internationaux que sont : les Statuts de l’IOI, les Principes de Venise, les Résolutions des Nations Unies, la Déclaration « Oliver Tambo », les Objectifs de Développement Durable (ODD) et l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Pour ce qui concerne la question du traitement informatique des réclamations au niveau des Institutions de médiation, elle découle d’un besoin exprimé par les différents membres de l’association, de disposer d’une plateforme unique et harmonisée de traitement de celles-ci.

Sa mise en place implique l’harmonisation préalable des procédures de traitement des réclamations et les résultats attendus de ce projet sont, entre autres, l’accessibilité des institutions aux administrés et une meilleure collaboration entre les institutions de l’espace.

Pour la réalisation dudit projet, quatre axes stratégiques ont été déterminés, à savoir :

  • La mise en place d’une plateforme harmonisée du système de gestion des réclamations ;
  • L’acquisition de matériels, d’équipement et la réalisation d’infrastructures ;
  • La mise en place d’un plan de vulgarisation de la plateforme ;
  • La recherche de sources de financement.

À l’issue de ces travaux, les Médiateurs présents ont adopté la proposition d’organiser une rencontre avec le Président de la Commission de l’UEMOA afin de porter le plaidoyer, en vue d’obtenir un accompagnement financier du projet de plateforme unique harmonisée.

Enfin, le point sur la trésorerie de l’Association a été fait, donnant ainsi l’occasion aux Institutions membres d’apprécier le travail du Bureau de l’AMP-UEMOA, pendant ces dernières années, en dépit de la survenance de la pandémie de covid-19.