Date:mai 10, 2022

Visite d’échanges avec les responsables du Centre pour le Renforcement de l’Etat de droit et des Institutions Judiciaires (CREDIJ)

La Médiature de la République a abrité, le lundi 9 mai 2022, une rencontre d’échanges entre l’Institution et les responsables du Centre pour le Renforcement de l’Etat de Droit et des Institutions Judiciaires (CREDIJ) conduits par son Coordonnateur, Maitre Abdoul Hamid NDIAYE. Ce dernier était accompagné de Messieurs Mouhamadou Said AGNE et Alioune Badara DIACK.

Créé par arrêté n°10741 du 21 juillet 2016 du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, le CREDIJ vise à contribuer à la diffusion des connaissances et à l’amélioration des compétences qui favorisent le renforcement de l’Etat de droit et des institutions judiciaires, la promotion de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption.

Selon son Coordonnateur, le CREDIJ est un creuset scientifique logé au Ministère de la Justice où des réflexions inclusives et holistiques autour de certaines thématiques sont censées avoir lieu, conformément aux fondements juridiques du Centre, posés à travers l’accord de coopération avec l’Emirat du Qatar et l’arrêté ministériel susévoqué, portant création et fixant les règles d’organisation et de fonctionnement dudit Centre.

Cette visite entre dans le cadre du partage des activités que le CREDIJ a inscrit dans son Plan de Travail Annuel (PTA) prévu pour l’année 2022. Ce plan pour l’exécution duquel le CREDIJ compte associer le Médiateur de la République, s’articule autour de thématiques comme :

  • Les crises institutionnelles et politiques en Afrique : causes, conséquences et implications ;
  • L’enrichissement illicite, le recouvrement des avoirs et la coopération judiciaire internationale :
  • La prévention et la lutte contre la corruption, le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme ;
  • La lutte contre la migration irrégulière ;
  • La gouvernance dans la gestion des ressources minières et pétrolières ;
  • Le numérique et l’Etat de droit.

Pour ce dernier thème, le Centre va organiser, en partenariat avec le Médiateur de la République, un important atelier afin d’échanger sur les différents aspects qui entourent l’intervention du numérique aussi bien dans le fonctionnement du service public qu’à travers les réseaux sociaux.

Enfin, la délégation a fait part de la publication d’un bulletin d’information, de l’organisation prochaine des « mercredis du CREDIJ » et de la mise en place, bientôt, de « Club CREDIJ » dans les établissements scolaires pour mieux sensibiliser sur certains fléaux et défis auxquels sont confrontés la société, en général et l’Etat de droit en particulier.

Le Médiateur de la République a, en retour, rappelé la place de la justice dans cet Etat de droit et l’obligation de préserver celui-ci, en procédant à une relecture du statut du juge afin de renforcer sa protection face aux multiples tentations à l’impartialité et aux menaces d’intimidation de toutes sortes.

Monsieur Demba KANDJI a exprimé la volonté de l’Institution à accompagner le Centre pour le Renforcement de l’Etat de Droit et des Institutions Judiciaires (CREDIJ) et à traduire ce dessein par un partenariat dynamique ayant pour but de contribuer à la restauration des liens de confiance entre l’Etat de les citoyens.

En attendant une prochaine rencontre entre les deux parties, des présents ont été offerts au Médiateur de la République et le logo de l’Institution remis au Coordonnateur du CREDIJ.